Mes Amis Charles Beaudelaire et Boris Vian

Les Paradis artificiels. Le Poème du haschisch.
ET JE VOUDRAIS PAS CREVER
CHANT D'AUTOMNE

Se réveiller un matin d'hiver
DERRIÈRE LA FENÊTRE ; REGARDER
LA GELÉE SUR LES ARBRES VERTS
Écouter Le Poète
ÉCOUTER LE MUSICIEN
Écouter BAUDELAIRE
ECOUTER BARBER

Je voudrais pas crever. Non, monsieur, non, madame, avant d'avoir tâté le goût qui me tourmente, le goût qui est le plus fort. Je voudrais pas crever avant d'avoir goûté la saveur de la mort.

By Heinz Duthel

Download from Itunes

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre mehr darüber, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden.